Il y a 5 ans tout juste, je vivais une aventure extraordinaire, un voyage de rêve qui m’a permis de partir à la découverte du Pérou, de l’Équateur et des Îles Galapagos! J’ai partagé ce voyage avec 5 autres personnes, sur trois semaines pleines, super intenses, où nous avons visité une quinzaine de destinations toutes différentes. Bien sûr, cela est venu avec un nombre démesuré de déplacements et de transports… 10 vols d’avion, 3 longs trajets de bateau haute-vitesse, 1 trajet en train, plusieurs en autobus, même des tours de boîtes de pickup!

Ce fut aussi une aventure forte en variations de toutes sortes, où nous avons passé d’un extrême à l’autre tout au long du voyage, que ce soit avec l’altitude, la température, la culture, les expériences, et même aussi, au niveau de la santé…

Laissez-moi vous partager certains moments de ce voyage inoubliable, car cela marque aussi le moment où j’ai commencé à faire de la photo un peu plus sérieusement, décidant de combiner cet art à ma passion pour la nature et les animaux. C’était, le voyage de prédilection pour le faire!

Ce récit de voyage vous sera présenté en 3 parties : l’Équateur, les Îles Galapagos et le Pérou.


L’Équateur

Cette première partie sur l’Équateur, est une courte introduction, car nous sommes restés très peu de temps au pays côté continent, quelques heures à peine. Notre objectif ciblait principalement les Îles Galapagos, sur lequel je reviendrai avec beaucoup de photos, dans un deuxième temps. Cela vaut vraiment la peine d’y consacrer un article complet!

Introduisons donc notre arrivée en Équateur après deux premiers transports aériens combinant 7h de vol. Avant de poursuivre davantage du côté Pacifique, nous avons pris le temps de visiter la capitale du pays, Quito, déclarée « Patrimoine de l’Humanité » en 1978 par l’Unesco. Sur notre chemin, il ne fallait surtout pas manquer également la célèbre « Mitad Del Mundo », l’endroit où il est possible d’avoir un pied dans l’hémisphère nord et l’autre dans l’hémisphère sud, en même temps, en plein sur la ligne équatoriale, à la latitude 0! Ce fut bref, mais sympathique.

Quito en quelques mots : beaucoup d’églises et de cathédrales, beaucoup d’espaces publiques (squares), et beaucoup de gens! C’est aussi des chiens errants partout, une architecture coloniale, des trésors baroques pas juste dans les cours d’histoire de l’art, la statue géante de la Sainte Vierge qui protège la ville, un grand dépaysement culturel, et beaucoup de bananes plantain à manger!

Restez à l’affût pour la suite qui couvrira mon séjour aux Îles Galapagos (et le Pérou par la suite)! Il suivra sous peu.